Porter le diable : qu’est-ce que la mode éphémère?

La mode éphémère n'est pas gratuite. Quelqu'un quelque part paie. - Lucy Siegle

 

L'industrie de la mode a toujours été l'une des industries les plus polluantes, responsable de 17 à 20% de la pollution de l'eau douce dans le monde. La mode éphémère (fast fashion) encourage la consommation de produits de qualité médiocre et le changement rapide des tendances crée une mentalité du jetable pour le consommateur qui désire se maintenir à la dernière mode.

C’est le désir de faire les choses autrement et de proposer une alternative écoresponsable et éthique à la mode éphémère – si dommageable pour notre planète et les générations futures – qui a poussé Madeleine et Maxime à créer Rose Buddha et à offrir des produits faits ici, au Québec, dans le respect de la planète et des gens.


 

Définition de la mode éphémère

La mode éphémère est définie comme étant des vêtements bon marché rapidement fabriqués par des détaillants de masse pour répondre aux dernières tendances. Les dernières tendances que l’on voit sur les passerelles sont aussi rapidement acheminées vers les grands magasins. 

Une deuxième définition critique ajoute que la mode éphémère ne consiste pas seulement à passer rapidement de la fabrication au magasin, mais également à la corbeille.

La rapidité de l'évolution des tendances crée le besoin de produire beaucoup de vêtements rapidement et à moindre coût. Cela conduit inévitablement à la production en série de vêtements et à un gaspillage de la consommation de mode, car les articles sont négligés dès que de nouveaux articles entrent dans le magasin. La qualité des vêtements est réduite car les détaillants sont en concurrence avec des prix plus bas pour attirer les consommateurs traditionnels.


 

Quelques faits à propos de la mode éphémère

  • Nous portons les vêtements moins de 5 fois en moyenne, et ne les gardons dans notre garde-robe qu’un peu plus d’un mois.
  • 40% de notre garde-robe ne sera jamais portée.
  • Plus de 90% du coton est maintenant modifié génétiquement.
  • L’Américain moyen consomme plus de 400% de vêtements qu’il y a 20 ans, et les garde près de la moitié moins longtemps qu’avant. 
  • 95% des vêtements jetés pourraient être recyclés.

Quels sont les impacts environnementaux de la mode éphémère ?

24 kg de vêtements que les québécois jettent chaque année au dépotoir. Malheureusement les vêtements ne sont pas biodégradables. Ils sont constitués de produits chimiques, teintures qui se retrouvent dans les nappes phréatiques. C'est la partie du sol la plus exposée à la pollution en provenance de la surface.

  • 20% de la pollution mondiale des eaux industrielles provient du traitement et de la teinture des textiles.
  • 25% de l’usage mondial des pesticides est utilisé dans les champs de coton.
  • 2700 litres d’eau sont nécessaires à la fabrication d’un seul t-shirt. Cela représente plus d’eau que vous boirez sur une période de 3 ans.
  • La consommation de vêtements produit 1,5 tonne de CO2 par ménage et par an. Ceci représentante l’équivalent de conduire 6000 voitures.
  • Environ 400 milliards de mètres carrés de textile sont produits chaque année, dont 60 milliards seront laissés sur le sol de la salle de coupe et éventuellement jetés.

 

 

Quels est le coût humain et social de la mode éphémère ?

Vous êtes-vous déjà demandé qui a fabriqué vos vêtements? Combien sont-ils payés et à quoi ressemble leur vie? Il y a un coût humain important à la mode jetable?

Bien que ce problème ne soit pas récent, l’effondrement de l’usine Rana Plaza au Bangladesh en 2013 a provoqué une plus grande sensibilisation des consommateurs. 1133 personnes ont été tuées. Plus de 2500 autres ont été blessées. 80% des victimes étaient des femmes.


Les appels au changement sont alors entrés dans le discours dominant, et les détaillants ont commencé à promettre de faire mieux.

Environ 75 millions de personnes travaillent pour confectionner nos vêtements. 80% d'entre elles sont des femmes âgées de 18 à 35 ans. Cependant, la majorité des personnes qui fabriquent des vêtements pour le marché mondial vivent dans la pauvreté, incapables de subvenir à leurs besoins essentiels. Beaucoup sont soumis à l'exploitation; violence verbale et physique, travail dans des conditions dangereuses et sales, avec très peu de salaire.


 

 

Comment remédier à la mode éphémère ?

Achetez moins, achetez mieux et faites durer. Soutenez les petites entreprises locales qui adoptent des pratiques plus saines et transparentes.

Minimisez votre impact environnemental en choisissant des textiles écoresponsables :

  • Des fibres naturelles recyclées : laine, coton, lin
  • Des fibres naturelles écologiques : tel que le bambou et le coton biologique que nous utilisons pour nos camisoles et le piñatex, cette fibre de feuilles d’ananas recyclées qui compose les sacs Rose Buddha
  • Des fibres synthétiques recyclées : tel le polyester fait de bouteilles de plastiques recyclées que Rose Buddha utilise dans la fabrication de tous ses leggings


Informez-vous sur la provenance des vêtements :

  • Demandez-vous #whomademyclothes et cherchez la réponse avant d’acheter
  • Est-ce que les vêtements sont fabriqués de manière éthique, dans un endroit sécuritaire où les gens sont respectés et payés à leur juste valeur ?


 

Prenez-soin de vos vêtements :

  • Lavez-les moins souvent : les machines à laver libèrent des microparticules de plastiques (trouvées dans tous les textiles) qui se retrouvent dans les océans.
  • Être vieux est la nouvelle nouveauté: lorsque vous prolongez la durée de vie d'un vêtement de trois mois, vous pouvez réduire de 5 à 10% l'empreinte carbone, l'eau et les déchets.


Prendre part à la Fashion Revolution

La fashion revolution est un mouvement global appelant à une industrie de la mode plus équitable, dans des conditions de travail plus sécuritaires, plus nettes et des pratiques plus transparentes. 

https://fashionrevolution.ca/

En tant que citoyens et consommateurs, nos questions, nos voix et nos habitudes d'achat peuvent contribuer à améliorer les choses. Nous sommes le moteur des tendances. Chaque fois que nous achetons quelque chose, nous votons avec notre portefeuille. Acheter c’est voter.

Dites non à la mode éphémère. Dites oui aux achats locaux, éthiques et durables.


Avec amour pour vous et notre planète, Rose Buddha.

 

Ressources 

Clique sur l’image pour magasiner les nouveautés!

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés